CANNIBALE
+ FRANCKY GOES
TO Pointe-à-Pitre

Francky goes to Pointe à Pitre

© DR

Les palmiers et les chemises à fleurs se sont donnés rendez-vous pour une soirée zouk noise rock et marimba. Chaleur ...

Le secret de Cannibale, c’est quoi ? Etre vieux et mettre la branlée à des kids de 19 ans ayant découvert des tutos de marimba sur Youtube ? Oui, mais c’est un peu plus qu’un groupe de darons. Rescapés de différents projets musicaux qui ont tous foiré, les différents membres ont fini par réussir parce que plus rien d’autre que la musique ne comptait. (…) Le plus surprenant dans leur album Not easy to cook, c’est la moiteur qui s’en dégage. Difficile de résumer l’affaire autrement qu’en comparant ces 10 chansons à une cocotte minute où auraient cuit des bouts de dancehall, de ska londonien et de dub hawaïen décapsulé avec les fesse. C’est là que le disque, enregistré par le groupe dans son village français du bout du monde, réussit un petit miracle : sonner français, mais côté Polynésie française.

Les Francky goes to Pointe-à-Pitre reviennent avec un second opus courageusement appelé « plaisir coupable » ! Ils se font les ambassadeurs de ceux qui n’osent pas affirmer leur passion pour ces genres musicaux raillés, mal aimés, dont souffle le zouk. Porter des chemises à fleur n’est pas une tare. Au contraire c’est un signe de résistance pour ces trois émissaires antillais (par alliance) basés en Indre et Loire.
Ici, le Coupé-Décalé ivoirien se marie comme jamais avec le Collé-Serré guadeloupéen sous le regard complaisant des Hautes autorités du noise rock. Les trois Francky revendiquent haut et faut leur envie de faire cohabiter les esthétiques. Faire danser les rockeurs et headbanger les zoukeurs !

Concert

Ven. 26 avril

21h

Hydrophone - Face A

Weekend Caraïbes

Galerie