12/12/2019

création avec les amirales : une affaire de femmes

Début décembre, le trio pop-rock orchestral Les Amirales étaient en résidence dans les murs d’Hydrophone. Elles ont travaillé à la création de leur live pour leur concert aux Trans Musicales de Rennes.

Également l’occasion pour le groupe de rencontrer le collectif de femmes qui va s’essayer avec elles à l’écriture, à la composition, au chant ou à la pratique instrumentale de février à avril 2020.
Ce collectif rassemble des femmes accompagnées par des structures sociales de l’agglomération (Mission Locale, Sauvegarde 56,...) et des musiciennes amateures qui répètent dans les studios d’Hydrophone (batterie, piano, voix..). Elles sont invitées à participer à près de 10 rencontres et ateliers de créations tout au long de l’année pour une restitution le 9 avril prochain sur la scène d’Hydrophone !

Affaire à suivre ...

Les Amirales est le projet musical né de la rencontre entre la musicienne Mirabelle Gilis et la chanteuse Sara Petit, dans les couloirs d’une ancienne usine de l’Est londonien convertie en studio artistique. De Londres à l’Andalousie, de la Sicile à Paris, c’est finalement à Brest qu’elles ont posé leurs valises avec toujours ce même désir, créer, partager, jouer. Rejointes par Guillaume Rossel (ex-batteur de Rachid Taha), ce trio va vous embarquer, au son d’une électro pop salée, où claviers, batterie, guitare, violon et voix se marient comme une évidence.

Infos


Une production mutualisée avec La Carène, L’Echonova et Hydrophone.