Les Wampas
+ Jean-Michel Jarret

Les Wampas

© Youri Lenquette

Les Wampas

En ce début de 21e siècle, Syd Vicious dirige les Etats-Unis et manifestement, in the UK, c’est l’anarchy. Le climat se réchauffe, les pingouins transpirent, l’Amazonie est en flammes, le prix du beurre augmente et, en plus, il fond – justement à cause du réchauffement climatique. Heureusement Les Wampas vont sauver le monde ! Il fallait que quelqu’un s’en occupe. C’est eux.

… mais à leur manière.
Tout en restant indéboulonnablement fidèles au punk, ils ont l’intelligence de continuer à questionner leur époque et de rester « résolument modernes » (Rimbaud). Ils ont donc le bon goût de nous épargner le militantisme politique donneur de leçons ou la redite stérile des postures punk des années 80, même si Pernety s’autorise trois minutes de nostalgie.

Inutile de faire l’éloge du chaos et de l’anarchie quand le monde réel ressemble déjà à un immense squat sous héroïne. Au point qu’avec Didier, nous rigolons bien à faire ensemble l’éloge du centrisme, de la modération et de Raymond Barre – qui sont finalement les dernières postures et figures vraiment « rebelles » dans un monde où tout le monde se prétend désormais punk, anti-système ou rock’n’roll.

Sauver le monde, ça ne se fait pas en un claquement de doigts. Ça suppose un travail au long-cour et de la persévérance. Et c’est en ça que Les Wampas sauvent le monde : ils persévèrent dans ce qu’ils sont. Dans une époque de débilité et de simplification, ils défendent la complexité du réel.

Les Wampas sont un groupe de rock alternatif et punk rock français, originaire de la région parisienne. Formé en 1983, le groupe repose essentiellement sur le chanteur Didier Wampas, il était en même temps électricien à la RATP avant de partir en retraite début 2012.

+ Jean Michel Jarret

2 synthés, une boîte à rythmes… Ce sera forcément électro – Dark aussi, l’état de l’humanité nous désole – Punk, forcément. Sans complexe, sans prétention, et avec dérision, ce sera Jean-Michel Jarret.

Quand Ray Borneo (Petrol Chips Rcds) les voit jouer la première fois, il tombe instantanément sous le charme de ces filles Riot Wave, enchanté par l’énergie des voix, qui se complètent si bien, et font de chaque petite mélodie simple, un hit électro-clash en puissance.

Cette rencontre signe le début d’une collaboration complice et donne naissance à un premier EP fin 2018 (We Are Not Merchandise).

Ah, une dernière petite chose, le petit accent bien français que vous entendez n’est pas là pour séduire.
We Are Not Merchandise, c’est clair non !?

20h30

Hydrophone - Grande salle

Infos


Concert initialement prévu le 19 mars,
puis le 26 juin, puis le 23 octobre 2020,
reporté au sam. 3 avril 2021 (non, cela n’est pas une blague).}

> Demande de remboursement


📍 Entrée :
11 rue Honoré d’Estiennes d’Orves
56100 Lorient

🚌 Arrêt : La Base - Cité de la Voile

Ligne T2 : De 6h à 21h30 du lundi au jeudi, jusqu’à 23h15 le vendredi et le samedi.

Ligne 13 : De 6h à 18h du lundi au vendredi, jusqu’à 19h le samedi.

Galerie