Mélissa Chemam :
Le trip-hop,
de la naissance du son d’une ville, Bristol

Mélissa Chemam

© DR

Traverser la Manche et écouter Bristol.

Melissa Chemam qui a passé plusieurs années à Bristol pour l’écriture de son livre En dehors de la zone de confort (Éditions Anne Carrière), racontera la naissance d’une musique qui a changé la bande son de la fin du 20e siècle.

Baptisé ’Bristol Sound’ ou ’trip-hop’, le son de Bristol mêle une base hip-hop et rap avec un groove soul et des rythmes venus du reggae, saupoudrée d’influences comme le post-punk et la musique électronique. Si tout commence en 1989/1990 avec l’album Blue Line de Massive Attack, ce son a fermenté pendant des années d’expérimentation au sein de la scène underground de Bristol où graffeurs et rappeurs se mêlaient dans un melting pot culturel créé par des décennies de migrations.

Massive Attack a depuis influencé largement la scène musicale, de Tricky à Portishead, mais aussi de Londres et bien au-delà. Leur leader, qui donne peu d’interviews, est le principal personnage du livre de Mélissa Chemam, avec lequel elle a échangé et discuté pendant des mois. Une trentaine d’artistes ont également été interviewés pour retracer cette histoire.

Diplômée de l’École de journalisme de Sciences Po, Mélissa Chemam a travaillé pour France 24, la BBC, RFI, France Culture et pour des magazines dont Le Monde des Religions, la Public Art Review, Tsugi ou encore Transfuge. Elle est aujourd’hui basée en Angleterre, travaille régulièrement pour la BBC, et écrit sur l’art, la musique, les liens postcoloniaux et le changement social.

Conférence

Ven. 8 novembre

18h

Médiathèque F. Mitterrand de Lorient

Les Indisciplinées

Infos


Des tickets peuvent être retirés à l’accueil 1h avant le début.

Séances d’écoute
grand format

Des séances d’écoute en haute qualité et dans leur intégralité d’albums fondateurs du Trip-hop seront proposées à la médiathèque pendant la semaine précédant la conférence (entre le 4 et le 6 novembre).